Feuille de route de Luanda: une capitulation de la RDC face au Rwanda( Député J.B Kasekwa)

La Présidence de la RDC a signé sa capitulation devant le Rwanda à l’issue du sommet de Luanda. Analyse critique du député national Jean-Baptiste Kasekwa. Dans une interview accordée ce jeudi 7 juillet 2022 à La Voix de l’UCG, cet élu de la province du Nord-Kivu dit ne pas comprendre l’objet du dialogue entre la RDC et le M23 déclaré groupe négatif. 

Pourtant, souligne-t-il, jamais un dialogue Rwanda-FDLR n’a jamais été organisé. Comment la RDC doit-elle créer des conditions pour le retour de réfugiés congolais alors que le Rwanda n’est tenu à aucune condition pour le retour de ses réfugiés de 1994, s’interroge Jean-Baptiste Kasekwa.

 

« La feuille de route convenue entre Kabila et Kagame est une capitulation du Congo vis-à-vis du Rwanda. Pourquoi ? D’abord. Nulle part dans ce communiqué, le Rwanda n’est désigné comme agresseur. Nulle part le M23 n’est qualifié de mouvement terroriste.  Au contraire, on exige de travailler avec la normalisation des relations politiques et diplomatiques entre les deux pays et pour y parvenir, on exige la cessation des hostilités. C’est-à-dire un cessez-le-feu et le retrait immédiat du M23 des positions occupées conformément au communiqué final de Nairobi du 20 juillet dernier. On demande au M23 de se retirer des positions récemment conquises. Autrement, on autorise le M23 de rester dans les positions sous l’appui du Rwanda antérieurement. Nous mentionnons donc l’agression sous le couvert d’une rébellion », dénonce-t-il.

Pour rappel, la feuille de route signée à Luanda prévoit la cessation immédiate des hostilités et le retrait immédiat et sans condition du M23 de ses positions en RDC. Elle stipule aussi le retour au pays des réfugiés.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE