GOMA/VOLCAN : le CREDDHO plaide pour la création d’un centre d’information sur la crise et renforcer les capacités de l’OVG

La coulée de la lave s’est certes arrêtée mais les tremblements de terre intenses et réguliers qui secouent la ville de Goma et ses environs jusqu’à présent font craindre de nouveaux dégâts. C’est l’inquiétude du Centre de Recherche sur  l’Environnement, la Démocratie et les Droits de l’Homme, CREDDHO  dans un communiqué rendu public ce mardi 25 mai 2021. Cette organisation déplore les défaillances  de l’Observatoire Volcanologique de Goma à la base du chaos orchestré par la coulée des laves du volcan de Nyiragongo.

« L’Observatoire Volcanologique de Goma qui a en sa charge l’étude et l’information sur l’activité éruptive des volcans Nyiragongo et Nyamulagira n’a pourtant pas annoncé à la population, l’imminence d’une telle catastrophe. Il n’a pas aussi communiqué les mesures pratiques à prendre en cas d’éruption volcanique », regrette le CREDDHO.   

Cette organisation qui appelle les autorités à fournir l’assistance aux sinistrés, créer un centre d’information sur la crise et renforcer les capacités de l’OVG.

« Mettre en place un Centre d’information permettant à la population de prendre connaissance de l’évolution de la situation, des attitudes positives à prendre et des services offerts aux sinistrés de l’éruption volcanique par différents acteurs Étatiques et non Étatiques », plaide cette ONGDH 

Le CREDDHO exprime ses vives compassions à l’endroit des habitants du territoire de Nyiragongo et de la ville de Goma qui ont été affectés par l’éruption volcanique de ce 22 Mai 2021. Il invite en outre la population à la solidarité et au respect scrupuleux des orientations des autorités compétentes. 

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE