Guerre du M23 : à Butembo, les chefs des confessions religieuses appellent à une lutte pacifique et non violente

Les chefs des confessions religieuses de Butembo sont très inquiets de la détérioration de la situation sécuritaire au Nord-Kivu, caractérisée par l’avancée du M23 qui occupe actuellement plusieurs cités stratégiques de la partie Grand Nord-Kivu.

Dans un communiqué conjoint signé par les responsables de l’église catholique, l’ECC, l’église adventiste et l’islam dont une copie nous est parvenue ce vendredi 5 juillet 2024, ces confessions religieuses déplorent les cas de justice populaire, la destruction des infrastructures publiques, privées et commerciales, les attaques ciblées contre les domiciles des particuliers à côté des boutiques, magasins et véhicules.

Selon eux, ses actions non patriotiques traduisent la création de l’insécurité dans l’insécurité, mais aussi d’ajouter l’irrationnel à l’irrationnel. Face à cette situation, les chefs de confessions religieuses invitent la population à s’accrocher à la lutte pacifique à l’exemple de Dieu qui n’est pas violent pour ne pas jouer le jeu de l’ennemi.

Elisha Kindy 

Share this content:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *