« Il faut une éducation sérieuse sur l’usage de l’internet dans les pays Africains», journaliste Wema Kennedy

 A l’occasion de la journée mondiale d’internet  sûr célébrée chaque 06 février, ce journaliste et chercheur en communication plaide pour une éducation aux médias et particulièrement centrée sur l’usage des réseaux sociaux.

« Il faut une éducation sérieuse sur l’usage de l’internet dans les pays Africains surtout où le numérique est arrivé comme par accident. L’internet ne sert que de distraction pour plusieurs personnes alors qu’il devrait être utilisé comme un outil de travail » explique Muhindo Wema Kennedy.
Breveté aussi en cybercriminalité Wema Kennedy déplore l’usage abusif de l’internet par des personnes qui n’ont rien d’autre à faire que de s’amuser avec les réseaux sociaux en publiant mensonges et autres bavures sapant leur propre personnalité et celle des autres. 
« Quand vous avez votre identité sur internet, ce n’est pas bien que vous soyez censuré, mais l’éthique numérique exige que le propriétaire de l’outil que vous utilisez, parce qu’il accède aux données que vous postez, il a l’obligation de supprimer ou d’interdire l’accès aux autres internautes à des données qui ne sont pas conformes à l’éthique » explique Wema Kennedy
Abordant la question d’actualité sur les sextapes couramment publiés sur internet, Wema Kennedy rappelle que ceux qui les publient encourent des poursuites pénales. Il plaide pour un usage réfléchi de cet outil.

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE