JM de la Femme : la Société de Microfinance TID encourage les élèves à se lancer dans l’entreprenariat pour leur autonomisation

La société de microfinance Trust Investment Development, TID a mis en valeur la journée du 08 mars consacrée à la femme pour sensibiliser les couches vulnérables sur la sécurité alimentaire et leur autonomisation. Il s’agit entre autres des déplacés de guerre hébergés au marché de Mutsanga et des élèves de l’Institut JOU/FURU en commune Vulamba, dans la partie Nord de la ville de Butembo.

Autonomisation financière de la jeune fille face au défi sanitaire, tel est le thème choisi par la TID. Une vingtaine des jeunes filles élèves de l’Institut JOU/FURU ont été particulièrement sensibilisées sur la santé menstruelle. L’hygiène menstruelle réfère à l’achat des serviettes. Au regard de la vulnérabilité des jeunes filles, Mademoiselle Eudoxie Bahati  a encouragé les élèves à se lancer dans l’entreprenariat   en exerçant par exemple  le  petit  commerce ou  l’agriculture vivrière  pour leur autonomisation.  Les participantes à cette séance se sont dites outillées et ont remercié la TID.

« Nous avons appris comment prendre soin de nos kits hygiéniques. Pour ne pas tomber dans les pièges des garçons qui nous draguent et pour éviter de voler, la TID nous a appelé de faire des petits boulots comme vendre des beignets », a fait savoir la présidente des élèves de JOU/FURU.

En ce qui concerne la préservation de l’environnement, madame Kavira Baseme de la TID,  a,  quant à elle, encouragé les jeunes filles à utiliser les linges lavables. Les déchets des   linges à usage unique constituent une menace pour l’environnement s’ils ne sont pas bien utilisés.

Après l’Institut JOU/FURU l’équipe de la TID est allée à la rencontre des déplacés de guerre hébergé au marché de Mutsanga. Après l’exposé sur le thème retenu pour la journée mondiale de la femme, ces vulnérables ont exposé leur difficulté d’accès aux toilettes car celles qu’ils utilisent sont déjà saturées. « Les déplacés de guerre défèquent dans des sachets avant de le jeter dans la rivière Kanyavuyiri », a déploré leur Président qui compte saisir l’autorité compétente pour apporter des solutions à cette problématique.

Retenez que le camp des déplacés de Mutsanga comprend 35 ménages avec 107 enfants.

Il sied de rappeler que chaque année, un thème est choisi au niveau mondial et national. Pour l’année 2022, le thème international est « égalité des sexes aujourd’hui pour un avenir durable » en RDC, s’inspirant du thème international « L’autonomisation des femmes et filles dans le contrôle de lutte contre le changement climatique et la réduction des risques de catastrophes »

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE