JM rage : « la meilleure prévention reste la vaccination des chiens dès la petite enfance. Et si vous vivez dans une région à risque avec beaucoup des chiens en errance, faites-vous vacciner aussi » (Dr Reginald Saliboko)

La rage est une maladie virale qui attaque les canidés dont le chien. Il se manifeste par un trouble de comportement comme l’agressivité ou l’hydrophobie. Un seul cas suffit pour déclarer une épidémie vue sa vitesse de propagation. Parlons-en avec le vétérinaire Reginald Saliboko à l’occasion de la journée mondiale contre la rage célébrée chaque 28 septembre. 

La rage étant une épidémie même si elle ne se manifeste pas régulièrement, il faut prendre des mesures préventives. C’est pourquoi, à chaque morsure par un chien, il a y a une procédure à suivre explique Reginald Saliboko, en spécialisation en diagnostic et techniques de laboratoire, responsable du laboratoire vétérinaire de Butembo et enseignant au sein de la faculté de médecine vétérinaire de l’UCG.

« Toute morsure de chien doit être signalée le plus urgemment possible à l’autorité vétérinaire pour des prises de décision. La plaie doit être soignée et le chien mis en quarantaine. Aujourd’hui certains examens aident à déterminer si le chien qui vous a mordu peut avoir de la rage ou pas. Mais si on est dans une région sans moyen, on attend que la période de la quarantaine s’écoule pour savoir si le chien va présenter les signes », explique le vétérinaire Saliboko.

Malheureusement, les études anthropologiques montrent que les soins du chien dépendent de la valeur accordée au chien dans une communauté : « Pour certaines communautés le chien est une viande comestible est prisée. Sa valeur dépend de la quantité de viande qu’une race peut produire. Pour d’autres, il est animal de compagnie. L’affection n’a pas de prix. Il y a pour qui le chien est une source de revenu car c’est un chien de chasse. Sa valeur dépend des gibiers qu’il est capable de capturer pour son maître. »

C’est pourquoi dans les communautés comme celles de chasseurs où un chien vaut 4 chèvres, ils font tout pour prévenir les maladies en usant de certaines plantes médicinales. Néanmoins, la meilleure prévention reste la vaccination des chiens dès la petite enfance. Et si vous vivez dans une région à risque avec beaucoup des chiens en errance, il faut aussi se faire vacciner conseil docteur Reginald Saliboko.

HERVE MUKULU