UCG-Troisième cycle : Le professeur Sahani explique la nécessité de l’agro écologie et sciences du climat en RDC

La RDC pays solution contre le changement climatique doit participer à la résilience face aux perturbations climatiques y compris en formant des experts dans ce domaine spécifique. Une opportunité de plus s’offre à la jeunesse pour acquérir des connaissances dans ce domaine actuellement en vogue. Il s’agit de l’ouverture en troisième cycle de l’UCG, de la filière d’Agro écologie et sciences du climat. Le Professeur Sahani Walere estime que c’est une occasion qu’il ne faut pas rater.

L’agro écologie désigne l’ensemble des techniques visant à pratiquer une agriculture plus respectueuse de l’environnement et des spécificités écologiques indique le professeur Sahani. Elle se caractérise par une conception globale des systèmes de production agro-alimentaire et s’appuie aussi sur les fonctionnalités naturelles des écosystèmes pour les amplifier, de manière à limiter les pressions sur l’environnement. Le professeur Sahani en donne quelques avantages :  « Elle milite en faveur des écosystèmes équilibrés du fait de la diversification de production qu’elle vise. Elle cherche en fait à améliorer la qualité nutritionnelle de l’alimentation. Elle vise essentiellement, si on s’en tient aux aspects socio économiques, la baisse du coup de production en s’appuyant notamment sur tout ce qui cadre avec les intrants et les extrants. »

Le professeur Sahani, spécialiste en gestion des risques climatiques indique que les études en sciences du climat permettront à la RDC qui est le pays solution en matière climatique d’avoir des compétences à la matière.

‘‘ Toutes les activités agricoles sont tributaires du climat. Ne pas appuyer les compétences dans le domaine du climat c’est passer à coté de la plaque. On doit y focaliser notre attention, s’approprier ces notions et monter des activités compatibles avec le climat et qu’on soit en mesure de résoudre les problèmes des populations qui ont essentiellement comme activité l’agriculture et l’élevage. C’est comme ca que vous avez vu le président de la république et le ministre de l’environnement insister sur le fait que notre pays la RDC est le pays solution en matière climatique. Il faut nécessairement qu’on ait des solutions dans tous les sens. Les ressources humaines à coté du potentiel que nous avons pour contrer la menace climatique. C’est très important. Les jeunes ont donc intérêt à s’intéresser à ces questions du climat qui sont actuellement en vogue.’’

Sachez que l’UCG va participer à l’organisation d’un master et un doctorat en agro écologie et sciences du climat dans un consortium avec l’UCB, l’UEA et l’UOB, trois universités de Bukavu dans le Sud Kivu. Ce sera avec l’appui du RUFORUM, un forum international des universités. Le professeur Walere note que l’UCG y va avec quelques atouts et invite ceux qui sont intéressés à prendre leur inscription.

Emmanuel KATERI

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE