Lubero : trois basketteurs libérés après quatre jours de captivité

Trois  jeunes garçons dont un étudiant de l’Institut Supérieur Sainte Croix de Mulo, ISSCM qui se rendaient de Lubero-centre à  Kanyabayonga pour livrer un match de basketball ont été relâchés ce mercredi 2 décembre 2020. Ils ont passé  quatre jours de captivité entre les mains d’une bande armée. Ils sont retournés dans leurs familles respectives ce mardi.   Selon ces anciens otages,  c’est à l’entrée de Kanyabayonga qu’ils ont été interceptés et enlevés avec le motard  qui les conduisait et qui a su s’écharpé par après. Les faits se sont passées samedi soir renseignent les victimes au micro de Robert Mwendera.

«  Le samedi passé, nous sommes partis à Kanyabayonga par FUSO. Arrivée à Kirumba, il n’y avait plus moyen que nous partions jusqu’à Kanyambayonga. Nous avons pris un motard. C’était à 18 heures passées. Quand nous arrivés au même endroit où était tué un abbé. C’est là que les rebelles nous ont agressés ? Ils étaient trois. Ils avaient une arme et les autres avaient des cordes pour nous attacher », témoigne cet étudiant rescapé.

Une importante rançon a été payée pour la libération des captifs.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE