Massacres de Kishishe: “C’est la mine de pyrochlore de la SOMIKIVU que le Rwanda vise.” (Julien Paluku Kahongya)

La RDC n’a aucun problème avec ses voisins, ni de problème de tribu;  la guerre à l’Est  s’approche d’une extermination ethnique. C’est aussi principalement une guerre économique  émanant d’une velléité du régime de KAGAME de mettre une main basse sur certains minerais stratégiques du Kivu. C’est en partie ce qu’on retient du point de presse tenu par le ministre de l’Industrie Julien Paluku Kahongya et le ministre de la communication Patrick Muyaya le soir de ce lundi 05 décembre à la RTNC. 

« Ce qui se passe  n’est pas loin d’une planification d’un génocide au congo parce que des ethnies sont visées, les personnes sont tuées à cause de leurs appartenance ethnique. Et ça, ça devrait faire l’objet des enquêtes au niveau international. Il faudra qu’on retienne que ce qui se passe à l’Est est une guerre économique. C’est le coltan qui est visé. C’est la cassitérite qui est visée. C’est l’Or qui est visé. C’est le pyrochlore de la mine de SOMIKIVU qui est visé. Ce qui justifie la progression de l’armée rwandaise vers Kishishe. Il faut que toute l’opinion sache qu’il n’y a pas un problème de haine ethnique en RDC. Il n’y a pas de discours contre une communauté. Ce sont des ingrédients utilisés par le régime de Kigali pour survivre à l’international. », a conclu l’ancien Gouverneur du Kivu et actuel Ministre de l’Industrie. 

Hervé Mukulu