Mois de la femme : fixez-vous des objectifs et vous réussirez! ( (Doctorante Salomé Mwanamolo)

Fixez-vous des objectifs et vous réussirez. Salomé Mwanamolo, doctorante en Sciences économiques à l’Université de Bourgogne Franche-Comté en France et enseignante à l’UCG y crois fermement. A moins de 29 ans, elle est au point de faire aboutir une thèse de doctorat. Salomé est un modèle de réussite dans le domaine scientifique que nous vous présentons dans cette chronique Women self made, en ce mois de mars qui met en vedette les femmes.

Sous d’autres cieux, les femmes sont engagées et participent activement et sans complaisance à la transformation de la société. Témoignage de Salomé Mwanamolo qui ne doute pas que les femmes ont des atouts qu’elles peuvent capitaliser pour être beaucoup plus utiles à la transformation de notre société. Illustrant par l’exemple de l’université où elle évolue, Salomé affirme avoir été impressionnée par le nombre de femmes chercheures et professeures.

‘‘J’étais quand même impressionnée de voir combien les femmes étaient engagées dans la société à tous les niveaux. Dans le monde de la recherche par exemple, comme c’est là que je suis, le nombre des professeures femmes tend vers le nombre des professeurs hommes. Même si j’avoue que ce n’est pas encore l’égalité parfaite. Dans le laboratoire dans lequel CESAER je fais ma recherche, sur un total de 42 scientifiques chercheurs, les femmes représentent environ 48 pourcents. Je suis aussi affiliée au laboratoire CREM de l’Université de Caen Normandie où j’interviens dans quelques cours en TD, sur une centaine de professeurs et maîtres de conférence, les femmes représentent environs 40 pourcents’’

Après une licence en Sciences Économiques et de gestion option Gestion Financière à l’Université Catholique du Graben à Butembo, Salomé Mwanamolo a obtenu un Diplôme de Master 2 en Économie de l’environnement à l’Université de Montpellier en France en 2018. Depuis, poursuit un Doctorat en Sciences économiques avec comme sujet de thèse : « Répartition spatiale des activités agricoles et des services environnementaux : land sharing vs land sparing ?». Elle nous en explique brièvement la quintessence. ‘‘En gros j’analyse les coûts-efficacité de certaines pratiques et techniques de production dans le but de maintenir l’offre des produits agricoles au moins au niveau actuel, tout en préservant l’environnement et la biodiversité. Sachant bien, sur qu’il existe des liens d’interdépendance entre la production agricole d’un côté et la préservation de l’environnement et la biodiversité de l’autre. Il y a intérêt à sélectionner l’espace dans le but de minimiser le coût et d’améliorer la qualité de l’offre, la production agricole et les services environnementaux.’’

La spécialiste en Économie du Développement Agricole et de l’Environnement intervient aussi dans quelques cours à l’Université de Caen Normandie en France. Pour elle, autant les femmes sont séduites par le mariage, autant elles devraient être séduites par le souci de réussir dans l’entrepreneuriat, l’agriculture, la science, la technique…

Emmanuel KATERI

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE