Nord-Kivu : afflux de déplacés à Lubero-centre, le plaidoyer de l’administrateur du territoire auprès du gouvernement et des ONG humanitaires

Un afflux des déplacés s’observe dans la cité de Lubero depuis la prise de Kanyabayonga, Kayna et Kirumba par les éléments du M23. Selon l’administrateur du territoire de Lubero le ColonnelMitelaKiwewa Alain, ces déplacés vivent sans aucune assistance depuis leur arrivée dans la cité. Il invite ainsi le gouvernement et les organisations non gouvernementales de venir en aide à ces personnes qui n’ont rien et qui ont des soucis sanitaires depuis leur arrivé dans la zone. Je vous propose de l’écouter

« Il y a beaucoup des déplacés qui viennent des milieux qui sont déjà occupés par l’armée rwandaise et ses supplétifs du M23. Nous essayons de les gérer à notre niveau, trouvez où les loger et prendre contact avec certains hôpitaux car il y a plusieurs qui viennent étant déjà malade surtout les femmes enceintes et les enfants. Nous essayons de supplier les hôpitaux pour une assistance sanitaire. Je profite de votre micro pour lancer un cri d’alarme à ma hiérarchie c’est-à-dire le gouvernement, ainsi qu’aux humanitaires pour assister ces déplacés qui vivent dans une grande précarité » a expliqué l’administrateur du territoire de Lubero.

L’administrateur du territoire de Lubero invite par la même occasion la population à ne pas tomber dans la psychose et à éviter de relayer des messages d’intox et des fausses informations autour de la guerre du M23.

 

 

 

Share this content:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *