Nord-Kivu/Butembo : Le maire se dit contre la distribution du riz avarié du PAM

Affaire de la cargaison de riz avarié du Programme Alimentaire Mondiale PAM, les premiers examens réalisés par l’Office Congolais de Contrôle OCC confirment que ce riz est impropre à la consommation. C’est le maire de Butembo qui l’a dit ce lundi 17 février 2020. Cette affaire de cargaison de riz qui fait objet de beaucoup de spéculation dans les réseaux sociaux est prise au sérieux par l’autorité urbaine. Assurance  du  maire Sylvain Mbusa Kanyamanda.

Dans une interview avec la presse ce lundi 17 février à la mairie, Sylvain Mbusa Kanyamandaa indiqué que les examens faits par l’OCC révèlent que ce riz est réellement avarié et les enquêtes à ce sujet se poursuivent. « Le procureur est même déjà saisi » indique Maitre Sylvain Mbusa Kanyamanda. Ce riz impropre à la consommation était pourtant destiné à accompagner les activités de la riposte contre Ebola qui distribue des vivres aux personnes aux soins dans les centres de traitement d’Ebola. «  A l’issu des enquêtes, il sera décidé de la destruction de ce riz, si le caractère impropre est avéré » ; rassure le maire.

La question de riz avariée sera traitée avec délicatesse a dit Maitre Sylvain Mbusa Kanyamanda. Et à propos des informations selon lesquelles le Chef de l’OCC à Butembo serait déjà suspendu à cause de ce dossier de riz avarié du PAM, le maire a dit ne rien savoir de cette suspension.

La Voix de l’UCG a lancé les démarches pour obtenir la version des faits du PAM.

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE