NORD-KIVU/Butembo : les victimes des échauffourées du 07 décembre dernier entre manifestants et étudiants veulent être indemnisées.

Les étudiants non originaires du Nord Kivu, réclament leur indemnisation, à la suite des échauffourées qui ont opposé les étudiants de l’IBTP aux membres de la véranda Mutsanga en date du 07 décembre dernier.

Ils ont été à la mairie de Butembo ce lundi 23 décembre  pour recouvrer la promesse faite par l’autorité urbaine d’une assistance en faveur des étudiants qui avaient été victimes des actes de vandalisme de la part des manifestants membres de la véranda Vutsanda explique monsieur Georges Arakayo, représentant de ces étudiants. On échange souvent avec le maire de la ville  sur téléphone, il nous promet toujours et aujourd’hui nous sommes venus pour avoir sa réponse finale. Nous avons des amis qui n’habitent plus là qu’ils vivaient simplement par crainte. Nous voulons une solution immédiate » explique-t-il.

Selon lui, « la promesse du maire traine à être concrétisée ».  Peu avant de rencontrer le chef de l’exécutif urbain, ces étudiants ont  sollicité la parole lors de la parade à la mairie de Butembo, une parole qui ne leur a pas été accordée. Le représentant du maire à ces cérémonies de montée des couleurs nationales a estimé que leur question est purement sécuritaire.  Ils ont finalement été reçus par le chef de l’exécutif urbain. Mais rien n’a filtré de leurs échanges. 

En rappel, les troubles qui ont opposé l’IBTP au groupe de pression Varanda Mutsanga s’étaient soldés par plusieurs dégâts matériels et humains. Les biens de certains étudiants avaient été saccagés et incendiés et plusieurs maisons détruites en commune Bulengera précisément à   Mutsanga et à Mutiri, ainsi que nombreux biens volés.

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE