Nord-Kivu: convoi et patrouille mixte FARDC- PNC-UPDF pour la sécurité des marchandises sur l’axe Kasindi et Beni

La mesure de suspension des opérations d’importation et d’exportation des marchandises par le poste frontalier de Kasindi vient d’être levée ce mercredi 20 juillet 2022. Résolution prise à l’issue d’une rencontre entre les délégués du gouverneur de province du Nord-Kivu, l’Association des Déclarants en Douanes  et les opérateurs économiques de la place regroupés au sein de la FEC Butembo-Lubero.

Le mouvement de grève qui venait de durer deux semaines a été levé après des garanties sécuritaires de l’administration militaire en province du Nord-Kivu. A partir de ce jeudi 21 juillet, le convoi des marchandises sera officiellement   lancé en présence de toutes les parties prenantes au dénouement de cette crise. Me David Kamuha, Conseiller Principal du Gouverneur  Chargé des Finances s’est confié en ce terme  à la presse à l’issue de la rencontre qui s’est tenue dans les enceintes de l’hôtel de ville de Butembo.

Dès demain, nous allons convoyer les véhicules entre Beni-Kasindi pour ce qui est de l’exportation et nous allons revenir de Kasindi pour les marchandises à l’importation…,du côté du gouvernement nous avons pris l’engagement de sécuriser en organisant des patrouilles mixtes FARDC, Police et UPDF; il y a également le jalonnement sur l’axe Beni-Kasindi mais aussi l’escorte« , fait-il savoir. 

 

La facture et toute la logistique dudit convoi incombent à la province et au pouvoir central a-t-il répondu à l’inquiétude du monnayage de ce service.

 

Je voulais vous rassurer que c’est le gouvernement provincial qui prend en charge toutes les charges relatives à  ces opérations effectivement avec le gouvernement central auquel nous allons adresser la demande« ,  rassure David Kamuha. 

En ce qui est de la flambée des prix sur le marché, Monsieur Guillaume Mukyambuli, Vice-Président de la FEC au niveau local est resté  rassurant. “Dès l’audition de mon message, les opérateurs économiques savent que point n’est besoin de maintenir les prix à la hausse”, a-t-il fait savoir. Pour rappel, la FEC Butembo-Lubero  a décrété depuis le 07 juillet dernier   la suspension des opérations d’importation et d’exportation des marchandises par la frontière de Mpondwe-Kasindi, au regard des sinistres et pertes des capitaux enregistrés par les opérateurs économiques suite à l’insécurité.

 

 

 Georges Kisando Sokomeka