Nord-Kivu : deux ans après, toutes les victimes du crash de l’avion de Busy Bee ont été indemnisées

Deux ans se sont écoulés mercredi 24 Novembre depuis que  l’avion de la compagnie Busy Bee s’est écrasé sur le sol quelques minutes après son décollage à l’aéroport de Goma. Bilan, 27 morts enregistrés et un seul passager rescapé.

Cette indemnisation est le fruit d’une longue démarche portée   par le collectif des victimes. Busy Bee à travers  son assureur   basé au Kenya a payé une importante somme de 50 milles dollars américains chaque  victime adulte et 25 milles  dollars pour chaque   mineur d’âge.

Me Mbenze Yotama, avocat du collectif des victimes invite les familles bénéficiaires de ces indemnisations à privilégier les intérêts des orphelins, des veuves et/ou des veufs.

« A l’occasion de 2 ans en mémoire de victimes du crash de l’avion Busy Bee à Goma,  j’exhorte toutes les familles des victimes d’affecter plutôt le montant perçu pour l’intérêt des orphelins et des veuves et/ou veufs et non se diviser uniquement. Cela doit plus les unir que de les diviser, Ceci,  pour un meilleur avenir des orphelins », plaide Me Mbenze Yotama.

Retenez la plupart  des victimes étaient originaires de la partie Nord de la province du Nord-Kivu.

Georges Kisando Sokomeka

 

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE