Nord-Kivu : face à la situation chaotique, la société civile rappelle chaque partie à jouer son rôle

La société civile de la Province du Nord-Kivu s’inquiète de l’allure que prennent les manifestations populaires dans cette région. Elle craint de voir la population et les services de sécurité être détournés de leur objectif premier. A savoir celui de restaurer la paix dans la région. C’est pourquoi, les responsables de cette structure remettent chacun à  sa place en lui rappelant son rôle.

«  Nous appelons les jeunes, les FARDC, la PNC, l’agence nationale de renseignement, les autorités de l’État de siège à tous les niveaux ;  à s’apaiser et à retourner à l’objectif commun qui est celui de restaurer la paix et la sécurité dans la région. Nous demandons à monsieur le premier ministre de dépêcher , dans l’urgence, une mission d’enquête pour identifier les cas d’abus et de violation des droits humains, et de déférer devant la justice les responsables pour des sanctions pédagogiques. Pressons le chef de l’Etat à organiser la table ronde tel que promis afin de discuter sur les mécanismes du retrait de la MONUSCO. », a lu, John Banyere, président de la société du Nord-Kivu.

Hervé Mukulu

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE