Nord-Kivu : Il n’est pas exclu que les professeurs du Grand-Nord entrent aussi en grève (Association des professeurs)

Les professeurs des universités du Grand Nord de la province du Nord Kivu soutiennent le mouvement de grève de leurs collègues de l’Université de Kinshasa et ceux de l’Université de Kisangani.

Dans une interview accordée à La Voix de l’UCG, l’association des professeurs du Grand Nord (Butembo, Beni et Lubero) indique être en alerte et n’exclue pas la possibilité d’entrer en grève si le gouvernement ne répond pas aux revendications présentées par leurs collègues de Kinshasa.

Le professeur Muhindo Mughanda, président de l’association des professeurs du grand nord, note que les professeurs d’universités de la région suivent de près la grève de Kinshasa et restent mobilisés pour entrer dans la danse.

Cependant, ils observent la situation en enseignant, le temps pour eux de mobiliser leurs collaborateurs assistants et chefs de travaux pour la cause. ‘‘Sur le plan des idées, nous sommes solidaires avec nos collègues de Kinshasa. Ce sont des revendications qui sont légitimes. Nous sommes entrain de voir comment adapter ces revendications au contexte dans lequel nous travaillons. C’est-à-dire, ici au Grand Nord nous n’avons pas assez des professeurs, une grève pourrait ne pas obtenir les effets escomptés. Dans ce contexte, vu que nous ne sommes pas nombreux, les chefs de travaux et les assistants pourraient assumer les cours, ce qui fera que la grève n’aura pas ou presque d’impact. Alors, pour autant que la bataille concerne aussi nos collaborateurs, les chefs de travaux et les assistants, avant que nous n’emboitions le pas à nos collègues de Kinshasa, il faudra que ces corps soient aussi mobilisés.’’

Répondant à la question de savoir si la crise de Covid 19 à laquelle est confronté le gouvernement ne pourrait pas justifier que l’augmentation des salaires qu’exigent les professeurs soit repoussée à plus tard, le professeur Mughanda répond : ‘‘Votre question signifie qu’un père de famille dont la femme est malade et internée à l’hôpital, pourrait expliquer à ses enfants qu’ils ne mangeront pas parce que leur mère est à l’hôpital. Celui qui gère un pays doit avoir la possibilité de résoudre plusieurs problèmes en même temps.’’

C’est depuis mercredi 12 aout 2020 que les professeurs de l’Université de Kinshasa sont en grève.

 Ceux de l’Université de Kinshasa leur ont emboité les pas dans une grève illimitée selon Kis24.info.

Ils demandent outre des arriérés des salaires, l’amélioration de leurs conditions sociales dont des augmentations de salaires qui porterait les professeurs à 5000 dollars américains.

Emmanuel Kateri

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE