Nord-Kivu/Kirumba : Deuxième journée sans activités après la mort de PALUKU SHAVULIRAKI

La situation est restée tendue à Kirumba ce mercredi 22 janvier 2020. La population a obéit à l’appel de la société civile qui a demandé que ce mercredi soit une journée ville morte.

Son appel est consécutif à la mort par balle, mardi 21 janvier en pleine journée, d’un habitant tué par un militaire qui était commis à la garde à l’auditorat militaire de Kirumba.

Selon nos sources, la population a défilé dans les rues avec le corps de la victime et l’a déposé devant la porte de l’auditorat où plusieurs balles ont été crépitées par l’armée et la police pour disperser les manifestants rouge en colère.

Selon un Habitant joint au téléphone par la voix de l’UCG, toutes les activités sont restées paralysés à Kirumba. « Rien ne marche ici chez nous, pour le moment, ce sont des balles qui se font entendre de partout . Nous voulons que la justice soit faite » a-t-il dit à la VOIX DE L’UCG.

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE