Nord-Kivu : la RDC va perdre environ 10 millions USD chaque mois par Kasindi et Bunagana (Expert en économie)

La République démocratique du Congo perdra désormais entre quatre  et 10 millions de dollars  américains chaque mois à la suite de la suspension, depuis le 07 juin dernier, des importations et exportations au poste frontalier de Kasindi à Beni par les opérateurs économiques de Butembo-Lubero et de l’occupation depuis mai dernier du poste frontalier de Bunagana à Rutsuru par les rebelles du M23. Dans un entretien  accordé ce samedi 16 juillet, le Chef de travaux Bahati Musabwa Kinto’bo, expert en économie craint un effondrement de l’économie congolaise qui dépend principalement de l’extérieur.

Environ 4 500 000 dollars, ce sont des recettes mobilisées chaque mois au poste frontalier de Kasindi, faisant de lui le troisième poste frontalier du pays après Matadi et Kasumbalesa.

«Environ 4 500 000 dollars sont mobilisés par mois en cette frontière, c’est-à-dire entre 4 500 000 et 5 000 000 de dollars qui entre chaque mois dans le trésor public par la douane de Kasindi. Il faut d’abord savoir que cette douane est la troisième du pays après Matadi et Kasumbalesa », révèle l’expert en économie, Chef de travaux Kinto’bo.

A cela s’ajoutent plus d’un million de dollars mobilisés chaque mois au poste frontalier de Bunagana, occupé depuis  mai dernier par les rebelles du M23. Ce qui fait craindre à cet expert un effondrement de l’économie congolaise.

« Aujourd’hui la République démocratique du Congo enregistre un manque à gagner d’au moins 10 000 000 de dollars chaque mois. Et cela, sans compter les autres services connexes, OCC et autres,  à la frontière. C’est-à-dire si cette situation perdure, il y aura de graves conséquences sur la vie économique et sociale des populations de Beni, Butembo et Goma », prévient-il. 

Il appelle le gouvernement à tout faire pour sécuriser les routes Kasindi-Beni, Beni-Bunia, Bunia-Kisangani, neutraliser les rebelles du M23 qui occupent Bunagana pour permettre un flux économique normal et sécurisé entre la RDC et l’Ouganda. 

Jackson SIVULYAMWENGE

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE