Nord Kivu : La société civile contre la proposition visant à associer les forces armées de certains pays voisins à la traque contre les ADF

La société civile du Nord Kivu dresse un bilan de 150 personnes tuées dans les massacres de civils à Beni depuis le début de l’année 2021. Les forces vives regrettent que les massacres des civils s’intensifient à Beni au moment où non loin de là, à Butembo et Lubero notamment, la 12ième épidémie d’Ebola a été déclarée en plus de la pandémie de covid 19 qui y sévissait déjà. La situation d’insécurité joue en défaveur du bilan du président Félix Tshisekedi ajoute la société civile.

Les forces vives du Nord Kivu se disent inquiètes de l’intensification des massacres à Beni et dénoncent une insécurité presqu’entretenue dans toute la province du Nord Kivu. Près de 150 civils ont été lâchement abattus en deux mois à Beni par des rebelles ADF selon la société civile. A ceux-là s’ajoutent les attaquent meurtrières de l’ambassadeur de l’Italie et du magistrat militaire selon Edgard Mateso vice-président de la société civile du Nord Kivu.

Par ailleurs, la société civile réitère sa demande d’une force étrangère mais qui n’associe pas les Etats voisins.  Ces pays sont en effet soupçonnés de soutenir l’insécurité à l’Est indique Edgard Mateso.

‘‘ Les massacres s’intensifient à Beni. Et c’est de là que vient l’idée de penser qu’il faut une autre force que celle qui a prouvé son inefficacité. Mais là encore il des choses à préciser. Il y en a qui pensent, et c’est le point de vue du gouvernement parait-il, qu’il faut faire venir les forces des pays voisin. Au niveau de la société civile, nous pensons qu’il faut recourir à une autre force autre que celle des pays voins que nous soupçonnons dans l’insécurité à l’Est.’’

Edgard Mateso note aussi qu’à 2023, le bilan du président Tshisekedi sera dressé sur base de ce qu’il aura fait de l’insécurité à l’Est. Il en est de même du bilan des députés. La société civile du Nord Kivu rassure de son soutien à toutes les tentatives visant la restauration de la paix à Beni en particulier et dans l’Est de la RDC en général. 

EMMANUEL KATERI

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE