Nord-Kivu : l’armée Ougandaise a pilonné des positions des combattants ADF en chefferie de Watalinga

L’armée ougandaise a lancé, ce mardi 30 novembre 2021, des frappes aériennes et d’artillerie sur plusieurs positions des combattants des Forces Démocratiques Alliées (ADF) dans le territoire de Beni. Ces frappes coordonnées conjointement avec les FARDC ont visé principalement les brousses de la chefferie des Watalinga, située à l’Est de ce territoire, frontalier avec l’Ouganda.

C’est depuis tôt le matin de ce mardi que les avions de chasse ont commencé à survoler le ciel de Kamango et Nobili, deux grandes agglomérations de Watalinga, en direction des brousses du territoire de Beni, fait savoir Pascal Balitusuka, Mwami de la Chefferie des Watalinga. S’en sont suivis des tirs en armes lourdes provenant de l’Ouganda.

« Ce sont des bombes et des armes lourdes. Ils ont déjà fait des mesurages pour savoir à quelle distance elles peuvent être lancées pour atteindre la cible.  Je pense que vous avez vu l’appareil qui a survolé le ciel, c’est par lui qu’ils sont entrain de localiser les positions ennemies.   

Tel qu’annoncé par notre gouvernement, ils disent qu’ils vont nous aider parce qu’ils ont des armes lourdes et des avions de guerre. Je pense que ce que vous venez de voir.

Pour ce faire, nous demandons à la population de ne pas être prise de panique, et nous nous restons en contact permanent avec notre armée, donc il n’ya rien à craindre ici au niveau de notre chefferie », a-t-il assuré.

Quelques heures après, l’Ouganda a officiellement fait une annonce.  « Ce matin, nous avons lancé des frappes aériennes et d’artillerie conjointes contre les positions des ADF avec nos alliés congolais ». Une   annonce du  porte-parole du ministère ougandais de la défense. Information également confirmée, côté congolais,  par le porte-parole du gouvernement. “Comme annoncé, les actions ciblées et concertées avec l’armée ougandaise ont démarré aujourd’hui avec des frappes aériennes et des tirs d’artillerie à partir de l’Ouganda sur les positions des terroristes ADF en RDC“, a annoncé Patrick Muyaya.Pour rappel, la soirée de lundi dernier, le ministre congolais de la communication a qui précisé qu’il n’y a pas de troupes ougandaises sur le sol congolais, mais qu’il était prévu des « actions ciblées et concertées » avec l’Ouganda contre les ADF.

Jackson SIVULYAMWENGE

 

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE