Nord-Kivu : le député provincial Mbenze Yotama rassure au sujet du processus d’indemnisation des victimes du Crash de Busy-Bee

Ce mardi 24 novembre 2020, cela fait exactement une année depuis que l’avion de la compagnie Busy-Bee s’était écrasé deux minutes après son décollage de l’aéroport international de Goma sur deux maisons à Birere, un quartier populaire du chef-lieu de la      province du Nord-Kivu. 29 corps ont été  retrouvés dans les décombres.

Une année  après, le député Mbenze Yotama rassure que le processus  d’indemnisation des victimes évoluent normalement.

 « Le comité permanant de suivie de la procédure d’indemnisation est derrière ce dossier. L’assureur de Busy-Bee est déjà contacté. Il s’agit d’un assureur Kenyan. Il a à son niveau  des sous-traitances. Donc il s’est fait assurer par quelqu’un d’autres aux Etats-Unis à New-York. Il y a des avancées significatives. Il y a une ligne qui remonte cette filière jusqu’à atteindre le dernier assureur dans la chaine. Les formalités d’usages  sont déjà épuisées. Il nous semble qu’on y va par pallier. Le pilote et son copilote sont déjà indemnisés. Nous croyons en cette indemnisation en faveur des passagers également », rassure Me Mbenze Yotama.

Retenez plusieurs des victimes de crash de l’avion de Busy-Bee sont originaires du Grand-Nord de la province du Nord-Kivu.

Lire aussi

Butembo : une année après, les familles des victimes du crash de l’avion de Busy-Bee réclament réparation

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE