Nord-Kivu : le fils de feu Enoch Muvingi Nyamwisi plaide pour la condamnation desprésumés assassins de son père

La Démocratie Chrétienne Fédéraliste/Nyamwisi (DCF/N) a commémoré ce mardi 05 février 2021 le 28e anniversaire de l’assassinat d’Enoch Nyamwisi MUVINGI, fondateur de ce  parti politique. 

Selon l’un des fils de feu Énoch Nyamwisi MUVINGI, ce sont les  militaires de Mobutu qui pillaient la ville de Butembo qui  ont mis fin à la vie de son père, qui fut ancien ministre du Zaïre en charge de la jeunesse, Sport, Culture et Arts vint calmer les pillards en colère.Kennedy Nyamwisi explique que le péché de son père est d’avoir tenté de dissuader les pillards. Il plaide justice pour son père.

« Nous comptons ouvrir un dossier contre les auteurs de cet acte crapuleux. Ils ne doivent pas rester impunis. Plaidons la justice pour notre père. Il y a des suspects qui courent dans la nature.  Certains sont déjà décédés. J’ai dernièrement appris que celui qui a tiré sur papa est décédé à Bukavu. Nous allons bientôt nous constituer pour que soit ouvert un procès en charge des auteurs de cet assassinat », a expliqué   Kennedy Nyamwisi.

Au regard de la situation sécuritaire volatile et le contexte sanitaire de Covid-19, la DCF-N a commémoré cette journée sous méditation. Un recueillement a été organisé à la permanence  de  cette formation politique à l’issue duquel une déclaration a été lue.

Des messes et cultes ont été dédiées à l’illustre disparue ont été  célébrées.  Il a été  aussi question de la fixation d’une  pancarte   au début du boulevard Nyamwisi Enoch menant à l’aérodrome de Rughenda.  

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE