Nord-Kivu : le gouvernement provincial répond favorablement à la demande des forces vives contre le monopole de fourniture du courant (SOCIV)

Le gouvernement provincial vient d’accéder à la demande des forces vices en permettant que quatre sociétés peuvent désormais fournir du courant dans une ville dans le Nord-Kivu. Révélation de  monsieur Edgard Mateso, vice-président de la société civile Nord-Kivu, face à la question  de savoir le degré de l’accompagnement des forces vives dans les combats des gagne petits victimes d’abus des grandes sociétés de fournitures d’électricité et autres. 

Il est un secret de polichinelle le fait que les forces vices se sont opposées au monopole d’une société d’électricité en ville de Butembo. Car elles savaient que la quantité que projetait produire la société ENK était insuffisante. Et c’est ce qui expliquerait certainement les coupures actuelles explique Edgard Mateso, ayant sur la table les différentes correspondances adressées sur cette question aux ministères de tutelle. En fait, les faits étant têtus, le gouvernement provincial ne vient que d’ordonner le fonctionnement d’au moins quatre sociétés dans une ville selon Edgar Mateso. Une ouverture à la concurrence qui pourra être bénéfique aux consommateurs souligne-t-il.  

Les forces vices soulignent que c’est la bonne méthode pour avoir du poids contre toutes les sociétés qui abusent de la confiance de consommateurs.   

Hervé Mukulu

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE