Nord-Kivu : « le gouverneur déchargé de ses fonctions militaires a échoué (Député P. Matofali)

Le gouverneur militaire a passé le commandement des opérations militaires du Nord-Kivu au numéro 1 de la 3è zone de défense, mardi 12 juillet 2022. Pour l’élu provincial du Nord-Kivu, Promesse Matofali, décharger le gouverneur de ses responsabilités militaires est une manière polie de dire qu’il a échoué. 

Le fait pour   lieutenant général Constant Ndima Kongba de ne s’occuper que de l’administration ainsi que la politique en province est une raison suffisante pour le retour du gouverneur civil à la tête du Nord-Kivu.

« Ça faisait un temps que  nous disions tout haut que l’état de siège avait échoué. Il y a des jeunes qui ont été emprisonnés inutilement parce qu’ils ont dit la même chose.  Le chef de l’Etat a également compris que quand on décharge le gouverneur militaire des opérations  militaires, c’est une manière polie de dire au gouverneur  qu’il a échoué. Je pense qu’il est grand temps qu’on laisse la gestion administrative  et politique aux autorités civiles qui ont été élues  et qui ont le mandat du peuple”, plaide-t-il.

Promesse Matofali dénonce la cherté de la vie suite à l’insécurité sur les routes d’approvisionnement des agglomérations de l’Est de la RDC.   Il rappelle au gouvernement les menaces de l’incivisme fiscal brandit par ses électeurs consultés lors de sa dernière tournée à Beni et Butembo en début juillet.

Je  rappelle que la population du Nord Kivu, plus précisément celle du Beni, Lubero  et  Butembo avait donné un ultimatum au gouvernement central, au gouvernement provincial, même aussi aux autorités locales que dans un mois, en mars dernier,  que si on arrivait pas à améliorer la situation sociale ou sécuritaire de la population , elle va se donner le droit de ne plus payer les taxes et impôts”, explique-t-il.

Promesse Matofali appelle les autorités nationales à armer les citoyens pour se défendre.

 

Georges Kisando Sokomeka 

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE