Nord-Kivu : le secteur du tourisme asphyxié, ce plan B du bureau de Butembo

L’insécurité a asphyxié le secteur du tourisme en ville de Butembo et ses environs. Alerte du chef de bureau urbain ad intérim du tourisme Kambasu Matembela. Celui-ci plaide pour une culture de tourisme locale pour ne pas laisser mourir ce secteur.

Kambasu Matembela patron du service urbain de tourisme  explique qu’à ce jour rien ne marche dans les trois domaines d’intervention du domaine de tourisme en RDC. De l’hôtellerie aux agences de voyage passant par les ressources touristiques naturelles et artificielles, tout est bloqué par l’insécurité grandissante dans laquelle est plongée la province du Nord-Kivu.

« On enregistrait beaucoup des passionnaires dans les écoles. Notre province du Nord-Kivu était au départ une province touristique. Aujourd’hui, même la ville touristique de Goma a vu le flux diminué. Ici à Butembo les gens venaient visiter les sites environnants dont le mont Kyavirimu, le Lac Edouard, Ishango mais les gens n’arrivent plus par crainte des rebelles et miliciens qui peuvent les tuer. Notre secteur est en forte difficulté suite à cette situation » a-t-il expliqué.

Pour sauver ce secteur, Kambasu Matembela invite la communauté à être les premiers touristes pour les sites existants dans la région. Il a par exemple suggéré aux écoles primaires et secondaires le tourisme scolaire qui consiste à la visite par les élèves des sites touristiques dans la région. Il se dit disposé à accompagner les écoles pour les indiquer des sites touristiques adaptés aux options qu’elles organisent.

Ismaël Kabuyaya