Nord-Kivu : Les Magistrats de Butembo boudent le mot d’ordre de la levée de grève de leurs collègues de Kinshasa

Alors que le Syndicat National des Magistrats a décidé lundi 24 février de suspendre momentanément son mouvement de grève,  ceux du Nord Kivu n’y adhèrent pas. Ils disent poursuivre cette grève, pour n’avoir pas été consultés par leurs collègues de Kinshasa, au sujet de sa suspension.

Cette décision des magistrats du Nord Kivu a été communiquée hors micro à la Voix de l’UCG, par un magistrat du Tribunal de Grande Instance de Butembo, rencontré dans la cour du TGI ce mardi. Selon lui, la décision a été prise dans une mini rencontre tenue ce mardi à Butembo. Contacté à ce sujet, la présidente du TGI Butembo s’est dit tenue par le droit de réserve. Par conséquent, elle ne s’est pas confiée à notre reporter. De son côté, le greffier divisionnaire indique qu’aucun juge n’est arrivé au lieu de service ce mardi. Et à la Voix de l’UCG de constater que les portes de la salle d’audience du TGI sont restées fermées toute la journée, alors que les audiences s’y tiennent souvent le mardi et le jeudi. Pour ce mardi, c’était de nouveau un rendez-vous manqué. Toutefois, notre source rapporte que la décision de la levée ou de la poursuite de la grève des magistrats du Nord Kivu, devra être arrêtée lors de la rencontre de vendredi prochain. En rappel, il fait de cela 3 semaines, depuis le 3 février dernier, que tous les magistrats de la RDC ont déclenché leur mouvement de cessation d’activités. Le corps judiciaire s’insurge contre le prélèvement au taux de 12,5% de l’impôt professionnel sur la rémunération (IPR) sur leurs salaires depuis le mois de janvier dernier. Les magistrats dénoncent également la non-prise en compte de la nouvelle grille barémique transmise par le conseil supérieur de la magistrature au gouvernement.

Lukambo Gislain

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE