Nord-Kivu/Masereka : les habitants alertent sur la baisse de la production de la pomme de terre

Les agriculteurs de la région maraichère de Masereka se plaignent de la baisse de production de leurs champs. La pomme de terre, les oignons, les choux et d’autres cultures maraichères ne sont plus autant produit comme avant.

Ce qui accroit la pauvreté dans cette région où les habitants vivent de l’agriculture. La Voix de l’UCG a vu un agriculteur de Masereka qui exprime son ras le bol et un Docteur en sciences agronomiques explique les raisons de cette baisse de production et propose des solutions.

Cet agriculteur de Masereka s’inquiète que son champ, à l’instar d’autres champs de la région de Masereka ne donnent plus autant qu’ils produisaient. Pourtant, Masereka nourrissait en légume et autres maraichers l’Est de la RDC, jusqu’au-delà de Kisangani. 

« Nous déplorons le changement climatique qui est pour le moment à la base de la baisse de la production de la pomme de terre aussi nous ne comprenons pas pourquoi les nouvelles variétés de la pomme ne s’adaptent pas au sol de chez nous » déplore cet agriculteur de Masereka.

Le professeur Charles Valimunzigha, Directeur du Centre de Recherches Agronomiques et Vétérinaires du Graben CERAVEG cite « les érosions qui appauvrissent le sol de Masereka qui est aujourd’hui un sol affamé ».

Et en long terme, le professeur Charles s’aligne derrière le projet de glissement des populations des hautes terres vers les basses terres notamment du côté de Katanga-Mayeba dans le territoire de Lubero.

Le Prof Charles qui est ancien Doyen de la faculté des sciences agronomiques de l’UCG souhaite que les politiques agricoles tiennent compte de cette région pour relever la pente.

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE