Nord-Kivu/Start-Up : le numérique, l’agro transformation et les services sont des secteurs prisés par les jeunes entrepreneurs (Pacifique PATAOLI, FNJEC N-K)

En dépit de la tragédie du Kivu  zone en  proie au cycle des violences, les jeunes ne baissent pas les bras. Ils se battent avec des moyens de bord. Une partie de la jeunesse a pris pour arme, la création des start-ups. Lassés d’attendre des solutions miracles à leurs problèmes, les jeunes s’investissent  dans l’entrepreneuriat. Une flambée des innovations dont est fier monsieur Pacifique PATAOLI KATIKOMU, coordonnateur provincial de  la Fédération Nationale des Jeunes Entrepreneurs du Congo FNJEC. Il a accordé une interview à la radio intelligente en marge de la journée internationale des Start-Up célébrée chaque 11 mars.

De plus en plus, des jeunes du Nord-Kivu s’investissent dans la création des entreprises innovantes. Des nouvelles entreprises qui se créent avec des moyens de bord,  guidées par une grande vision. Ces boîtes gérées par la nouvelle génération présentent  un besoin d’investissement pour leur croissance. Pacifique PATAOLI KATIKOMU coordonnateur provincial de la FNJEC nous parle des secteurs prometteurs qu’envahissent les nouveaux entrepreneurs du Kivu.

« Au Nord-Kivu, les secteurs les plus sollicités sont, l’agro-transformation (les jus, vins, produits alimentaires), les services (tourisme, facilitation de transport…) et les petites industries. Le secteur le plus prometteur reste celui des nouvelles technologies avec une panoplie des produits et services innovants qui sont proposés. Et ça donne beaucoup d’argent s’ils ont l’accompagnement », explique Pacifique PATAOLI KATIKOMU.

L’accompagnement des start-ups reste ce défi qu’il faut relever. Une étude montre que la durée de vie d’une start-Up congolaise varie entre 2 et 5 ans avant de faire faillite. Un échec qui est souvent dû à un manque de coaching et de financement. En plus de la lourde administration et la multiplicité des taxes. Dans le souci d’accompagner ces Sisyphe entrepreneurs du Congo, des programmes sont en cours d’exécution. Et bientôt des villes de l’intérieur vont en bénéficier se réjouit Pacifique PATAOLI KATIKOMU.

« Le gouvernement à travers le programme de Projet d’Appui au développement des micro, petites et moyennes entreprises est en essai dans 4 villes, Kinshasa, Lubumbashi, Goma et Matadi. Néanmoins, le programme national de promotion ou de développement de l’entreprenariat est lancé. Nous allons tous nous aligner, Butembo, Beni et les autres villes vont en bénéficier », révèle-t-il en signe d’espoir.

Pacifique PATAOLI KATIKOMU invite les jeunes à continuer de croire à leurs rêves et la création des richesses par ces start-ups. C’est le moyen le plus probant de créer des jeunes millionnaires et une nouvelle classe sociale tout en participant à l’essor de l’économie nationale.

HERVE MUKULU

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE