Nord-Kivu : suite au confinement, plusieurs notables ont bénéficié des soins spécialisés des Cliniques de l’UCG

Tenue ce jeudi 17 mars 2022 du Conseil d’Administration des Cliniques de l’Université Catholique du Graben, UCG Butembo. Cette session d’une journée s’est déroulée sur le site même de cette structure tertiaire sous la conduite de Mgr Sikuli Paluku Melchisédech, Grand Chancelier de l’Université Catholique du Graben.

Clinique de l’UCG
@Créditphoto Georges Kisando

Dans son mot d’ouverture, Mgr l’évêque du diocèse de Butembo-Beni a rappelé la mission de l’UCG qui doit se refléter aussi à travers ses cliniques à savoir la quête sans relâche de l’excellence. Le Recteur de l’UCG a salué la présence du Grand Chancelier de son université, un témoignage de l’intérêt qu’il porte sur les Cliniques Universitaires.

« Les Cliniques Universitaires se sont battues pour continuer de doter à la population des soins spécialisés dont certains de nos notables ont été privés suite au confinement. Il est urgent de répondre au défi d’équiper les cliniques universitaires et de les doter d’un personnel encore plus performant », a fait savoir le Recteur Magnifique.

« Les Cliniques Universitaires du Graben apportent des soins spécialisés en cardiologie, en néonatologie, orthopédie, ophtalmologie, gynécologie. Mais tous les domaines ne sont pas encore couverts comme la prise en charge des cancers très courants dans la région », ajoute-t-il.

 

Le Professeur Mafikiri a énuméré les défis auxquels cette structure reste confrontée. Le Covid-19, l’insécurité à la base de la dégradation du tissu économique et qui met la population dans la difficulté d’honorer les factures des soins. En dépit de ces difficultés, les Cliniques Universitaires ont assuré les soins de qualité à la communauté.

 

En donnant le cap, le Professeur Mafikiri Tsongo    a fait état du souci de l’UCG à poursuivre la formation des formateurs. C’est dans cette optique que le vice doyen de la faculté de médecine de l’UCG, a fait savoir que 19 médecins sont en formation dans des domaines variés tant au pays qu’à l’étranger. « L’objectif est de produire trois professeurs en médecine d’ici trois ans », a-t-il lancé.

Le Conseil d’Administration des Cliniques de l’UCG a été une occasion de réfléchir sur comment diminuer les échecs et augmenter les réussites, a conclu le Professeur Mafikiri Tsongo. Retenez que différents rapports ont été présentés et critiqués en présence des autorités de l’Eglise, le Conseil Rectoral, les autorités municipales sous le contrôle du médecin chef de Zone de santé de Butembo.

Georges Kisando Sokomeka

 

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE