Nord-Kivu : trois miliciens morts, deux militaires, dont un officier supérieur , tués à l’issue d’une attaque à Butembo(MAIRE)

Depuis trois heures du matin de ce samedi 26 Novembre,  des armes lourdes et légères ont retenti  en ville de Butembo, en province du Nord-Kivu.

Crédit photo @GeorgesK

Pendant plus de deux heures des tirs  se sont fait entendre au centre-ville. Des informations  à notre possession font savoir que les assaillants, des miliciens mai-mai, bien armés ont pris d’assaut la résidence d’un officier de l’armée  habitant le boulevard Mgr Kataliko près  de la Cathédrale Mater Ecclesiae de Butembo- Beni.  Le maire fait état de cinq morts.

« Trois assaillants et deux éléments FARDC », a répondu laconiquement l’autorité urbaine au cours d’un appel téléphonique sur La Voix de l’UCG.

Le commissaire supérieur principal Mowa Baeki Telly Roger s’est réservé de révéler l’identité des deux victimes loyalistes.

«  Ça ne sert à rien (Ndlr à dévoiler l’identité), dites seulement à la population qu’il y a un officier supérieur et qu’elle se calme car la situation est sous contrôle de l’armée », a-t-il fait savoir.

Retenez que c’est la résidence du  commandant second de la compagnie défense ville de Butembo, chargé de l’administration et logistique qui a été visée par cette attaque.

Des informations non encore confirmées par les sources officielles parle du colonel Jules et son garde qui sont tombés à l’issue de cette attaque.

La situation sécuritaire est restée  tendue à la suite de cette attaque. Des tirs lancés par des militaires, visiblement en colère,  se sont fait entendre aux heures matinales sur le boulevard Mgr Kataliko. 

Georges Kisando Sokomeka