RDC : après la nomination de trois fils de Butembo-Beni, Mgr l’Evêque attend d’eux des actions efficaces

Après la publication du gouvernement Jean-Michel SamaLokonde des réactions fusent de partout. Mgr l’Evêque du diocèse de Butembo-Beniestime que le temps pris pour mettre en place le gouvernement Sama Lukonde dit gouvernement des « warriors » servira à ce que les actions efficaces suivent sans plus rien attendre surtout au sujet des massacres de Beni. L’ordinaire du lieu espère que les trois fils du diocèse de Butembo-Beni n’ont pas été nommés pour amuser la galerie.

« La priorité est de mettre tous les congolais où ils se trouvent dans les conditions de paix, de tranquillité et de sécurité. En commençant par ici où la terre est entrain de bruler. Donc il y a des morts chaque jour. A Goma il y en a eu.  Nous avons des grandes attentes par rapport à ce que qui se passe ici chez nous le plus tôt possible. Ce protocole là (ndlr de remise et reprise) c’est important mais si on sait ce qu’on doit faire. Il y a le chef de l’Etat qui est le commandant suprême de l’armée, celui qui doit répondre de la souveraineté et l’intégrité territoriale, il faut qu’il agisse vite », a lancé Mgr Sikuli Melchisédech à l’issue de l’audience qu’il a accordé ce mardi 13 avril 2021 au numéro 2 de la Monusco à l’Evêché.

En ce qui est des manifestations anti-MONUSCO, Mgr l’Evêque conseille aux manifestants d’éviter les actes de violence même en réclamant des droits les plus légitimes.

Lire aussi

Butembo : le N°2 de la MONUSCO, reconnait les faiblesses de cette mission et assure que les conseils de Mgr l’Evêque Sikuli seront suivis scrupuleusement.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE