RDC : l’Association culturelle Nande/Yira dénonce à son tour les propos tenus par Jules Alingete

‘‘Il est regrettable que celui qui devrait investiguer pour combattre la corruption et les détournements autour des opérations militaires visant à arrêter les massacres des civils à Beni, soit le premier à en ignorer l’existence.’’ Réaction de l’association culturelle Kyaghanda Yira qui regroupe les membres de l’ethnie yira nande majoritaire dans les territoires de Lubero et Beni et dans les villes de Butembo et Beni.

Cette organisation se dit sidéré par les propos de Jules Alingete, Inspecteur Général des Finances en RDC. Il a tenu des propos largement commentés dans les médias au cours d’un salon des investisseurs à Houston aux Etats unis d’Amérique.

« Propos négationnistes. » Voilà comment sont qualifiés les déclarations de Jules Alingete par le Kyaghanda Yira et plusieurs autres voix qui se sont levées comme dans une véritable levée des boucliers. Le Kyaghanda yira de la ville de Butembo dont Me Gédéon Mwasasi est président, regrette que ‘‘Jules Alingete et l’Inspection Générale des Finances IGF, qui enquêteraient pour la transabilité des  fonds alloués aux opérations militaires pour dénicher ceux qui, au sein des institutions s’enrichissent par le sang versé dans ces massacres, les nient pour faire des yeux doux aux prétendus investisseurs.’’

Le Kyaghanda Yira note que plus de 6 milles membres de sa communautés ont été tués à moins de 7 ans. Cette association de l’ethnie Yira Nande majoritaire dans le nord de la province du Nord Kivu, par son président Me Gédéon, demande au président de la république de ‘‘démettre M Alingete de ses fonctions pour ces propos outrageants.’’

Pour le Kyaghanda, les propos de Jules Alingete devraient interpeler les habitants de l’est de la RDC sur qui ils doivent compter pour les aider à endiguer ce mal. Ainsi les invite-t-il à la prise de conscience et à la solidarité devant ces massacres qui endeuillent  toute la RDC en général et sa communauté en particulier en ce moment où un officiel pour faire des yeux doux aux investisseurs déclare qu’il n’existe pas de guerre en RDC.

Emmanuel KATERI

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE