RDC: le RCD-K-ML appelle au sens de responsabilité pour ne pas tomber dans le piège de nos ennemis qui ne militent que pour le départ de la Monusco (Communiqué)

Le RCD/K-ML suit avec beaucoup d’inquiétudes le déroulement des scènes alarmantes consistant à des actes de violences, pillages, saccages et vandalisme dirigés par un mouvement populaire contre le personnel et les biens de la MONUSCO en Province du NORD-KIVU, étant le résultat d’une manipulation visant à plonger le pays dans un enlisement sans issue favorable.

Ces violences, encore en cours à ce moment, font état d’un bilan de mort d’hommes, de blessés, de pillages systématiques des biens et matériels de la MONUSCO, notamment le pillage d’un camp de transit des Ex-combattants candidats au désarmement basé à Goma, d’incendie des installations abritant les divers services et le personnel de la Mission Onusienne à Goma et à Butembo.

 

Face à cette situation, le RCD/K-ML :

  1. Condamne fermement ces actes de violence et en appelle à leur cessation immédiate, car ils demeurent répréhensibles quel qu’en soit le mobile, en ce sens qu’ils apparaissent clairement comme en train de plonger le pays dans un chaos sans issue ;

2.Comprend l’exaspération de la population des Provinces du NORD-KIVU, de l’ITURI… qui peinent à recouvrer la paix, la sécurité longtemps attendues et rappelle que la responsabilité première de leur instauration dans cette Partie du Pays et sur l’ensemble du Territoire national incombe aux Forces de défense et de sécurité de la République qui, de nos jours, méritent d’être réformées afin de les mettre à la hauteur des défis sécuritaires du moment et à venir. L’intervention des Casques bleus de la MONUSCO et des Forces armées étrangères présent et à venir, invitées par le Gouvernement congolais, n’est que donc complémentaire et subsidiaire ;

  1. Soutient et encourage les efforts politiques et diplomatiques du gouvernement et les efforts des FARDC & ses alliés pour éliminer les ADF mais également libérer la cité de BUNAGANA et ses environs des mains des rebelles du M23 ;
  2. Reste solidaire avec les populations du NORD-KIVU, de l’ITURI… en proie aux massacres caractérisés par une cruauté jamais vécue et exige une réponse appropriée que la recherche permanente des boucs émissaires;
  3. Appelle toute la population congolaise, plus particulièrement celle de l’Est du pays, à plus de rationalité dans l’agir et à plus de sens de responsabilité pour ne pas tomber dans le piège de nos ennemis qui ne militent que pour le départ de la Monusco.

Adoptons une attitude positive malgré la précarité de vie et gardons la tête haute, en plaçant notre espérance en Dieu, malgré les tribulations du moment.

Antipas MBUSA NYAMWISI

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE