Santé : depuis janvier, certaines structures de santé dont les cliniques universitaires de l’UCG offrent des soins subventionnés aux patients

Depuis le début de l’année 2021, les Cliniques Universitaires du Graben tout comme certaines autres structures de santé qui participent au programme du gouvernement sur les soins subventionnés offrent un service des soins à leurs patients avec des factures réduites. Avec des tarifs forfaitaires, les malades paient une partie et le programme supporte une autre partie de la facture. Le Directeur des cliniques universitaires du Graben invite la population à profiter de ces soins subventionnés.

Dans une interview avec La Voix de l’UCG, Dr François Mbahweka explique que ce projet des soins subventionnés est différent du programme des soins gratuits dont a bénéficié la population lors de la 10ième épidémie d’Ebola. ‘‘ La différence est que ce ne sont plus les soins gratuits. Il s’agit de prendre en charge une partie de la facture à payer.’’, précise-t-il.

Le nouveau programme rentre dans le cadre des projets post Ebola note Dr François Mbahweka. Il cite les services pris en charge par ce programme.

‘‘ En fait ce projet s’arrête aux services qu’on appelle dans un hôpital, les services classiques. C’est-à-dire la pédiatrie, la médecine interne, la chirurgie et la gynéco obstétrique comprenant la maternité. Ce projet n’appui pas les spécialités. C’est-à-dire : cardiologie, dentisterie, ophtalmologie, l’orthopédie…’’

Dr François précise par ailleurs que pour y accéder, le patient doit venir avec un jeton à obtenir dans un centre de santé intégré dans ce projet. ‘‘ Il y a une autre condition, c’est se faire inscrire au niveau du centre de santé. Le centre de santé vous donne un jeton d’inscription et ce jeton vous permet d’accéder aux soins subventionnés.’’ 

Les soins étant forfaitaires, la consultation d’un médecin avec au besoin les premiers soins, le forfait à payer est de 20 dollars USD : le patient paie 5 et le programme supporte 15. En hospitalisation pédiatrique, le malade paie 15$, le programme vient compléter la facture forfaitaire de 60 en payant 45$. En médecine interne, le malade paie 46$, la subvention à ce niveau étant de 20$. En gynéco obstétrique, le patient paie 18 dollars, le programme supporte 42. La chirurgie, l’accouchement eutocique et l’accouchement dystocique sont aussi concernés.

Si en zone de santé de Katwa, les structures comme Matanda, Wanamahika, Mukuna Caritas, l’hôpital général de Katwa lui-même, Ngothe, Vukaka etc sont concernées, en zone de santé de Butembo, les cliniques universitaires de l’UCG, Kitatumba, le CS Musayi et le centre hospitalier CBCA sont parmi les structures intégrées dans ce programme du gouvernement financé par l’Union Européenne. 

Emmanuel Kateri

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE