Santé-Pharmacie : Muhindo Bakwanamaha plaide pour la reconnaissance des pharmaciens comme seuls garants de la qualité des médicaments

L’identité du pharmacien n’est pas encore bien connue dans la société. Il reste confondu, par le commun des mortels, à un vendeur des  médicaments. Pourtant,  l’Université Catholique du Graben, UCG Butembo, au Nord-Kivu forme déjà des pharmaciens reconnus. Nous vous proposons de découvrir leur combat au quotidien à travers le portrait de Muhindo Bakwanamaha, pharmacien à l’hôpital général d’Oicha.

 

Muhindo Bakwanamaha Pascal fait partie des premières promotions   des pharmaciens formés à l’Université Catholique du Graben. Il est le  pharmacien de  l’hôpital General de Oicha en  territoire de Beni.

«  Un pharmacien de l’hôpital assure la bonne qualité des médicaments au niveau de l’hôpital. Il joue un rôle de premier plan dans la dispensation et la gestion des médicaments », explique-t-il.

 

Plusieurs personnes confondent le pharmacien au médecin ou tout simplement aux détenteurs des boutiques de vente  des  médicaments. « Comme nous œuvrons dans une zone rurale, parfois notre rôle n’est  pas bien connu. Car beaucoup pensent que le pharmacien est cette personne qui vend les médicaments dans une officine. C’est pourquoi, nous luttons pour la bonne orientation des enfants dans les universités viables pour devenir des pharmaciens de formation pour le bien être sanitaire de la population », ajoute-t-il.

Rtenez que les pharmaciens ont célébré la journée mondiale leur dédiée  le 25 septembre. La Division Provinciale de la Santé, DPS , antenne de  Butembo, avec environ 17 zones de santé, n’a que 30 pharmaciens assermentés.

Le combat de tous les jours des pharmaciens reste cette sensibilisation à n’avoir confiance qu’aux vrais pharmaciens qui ont prêté serment de Galien. Car un médicament entre des mauvaises mains devient un danger pour santé humaine.

Rappelons que dans le Nord-Kivu, seuls les pharmaciens diplômés de l’UCG sont reconnus par l’Ordre National des pharmaciens. La faculté de pharmacie de l’UCG est l’une des cinq facultés viables de la RDC  aux cotés de  celle de Kinshasa, de Lubumbashi, de Kisangani et de Bukavu.

Hervé Mukulu

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE