Plainte contre Kabila : « Il serait aberrant de considérer que les informations remises au bureau du procureur de la Cour Pénale Internationale par le Partenariat Canadien pour la Justice Internationale peuvent immédiatement amener la CPI à entamer des poursuites contre Joseph Kabila. » (Me Richard Ndekeninge, COLIBRI, asbl)

“Ce serait accorder trop importance à cette communication que de penser qu’elle peut rapidement changer quelque chose. Je pense que c’est une information qui s’est ajoutée à tant d’autres informations à la disposition du bureau du procureur. On ne peut pas s’attendre à ce que cela porte plus d’effets que les autres. Les faits qui ont été documentés ne sont pas très differents des autres faits pour lesquels le procureur a déjà été saisi.”

Lire la suite
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE