Butembo : Les opérations de grande envergure contre les ADF n’ont duré qu’un mois suite au détournement des fonds par le commandement militaire (Hon Mbindule)

Butembo : Les opérations de grande envergure contre les ADF n’ont duré qu’un mois suite au détournement des fonds par le commandement militaire (Hon Mbindule)

Le député national Mbindule Mitono accuse le commandement des opérations Sukola I d’avoir détourné les fonds destinés à combattre les rebelles  ADF à Beni. Propos tenus dans un meeting populaire au rond-point VGH à Butembo ce vendredi 15 Octobre.

Le meeting populaire tant attendu et plusieurs fois reporté a finalement eu lieu ce vendredi 16 octobre 2020. L’insécurité à Beni et dans la région en a été le point central. L’élu de Butembo a rappelé la genèse des opérations Sukola I à Beni contre les rebelles ADF.

Cette opération est la réponse concoctée entre les élus de la région et le président de la république. Malheureusement, ces opérations n’ont pas duré longtemps. Alors que le gouvernement avait décaissé les fonds nécessaires pour trois mois d’Operations, ces opérations n’ont eu d’envergure que pendant un mois. Mbindule Mitono accuse le commandement de ces opérations d’avoir détourné lesdits fonds.

« Après le lancement des opérations, nous les députés, nous sommes rentrés à Kinshasa. Mais curieusement,  les operations se sont arrêtées seulement un mois après notre départ alors qu’il y avait des fonds disponibles pour  trois mois. Où est parti cet argent ? », s’interroge Mitono avant d’affirmer que : «  C’est le  commandement des opérations qui a détourné cet argent. Des enquêtes sont en cours pour que les responsables soient punis. Le régime actuel n’est pas comme le précèdent. Comme solution, nous avons proposé au Président de venir diriger en personne les opérations. Avec sa personne ne volera un franc et cela réduira la chaine de commandement. »

Le député s’est abstenu de commenter l’incarcération de  son chef de parti, Vital Kamerhe dans l’affaire de détournement des fonds alloués pour le programme d’urgence de 100 jours.

Tous les efforts pour entrain en contact avec le porte parole des Opérations Sokola face aux accusations de l’élu du peuple se sont révélés vains.

Georges Kisando Sokomeka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *