Nord-Kivu: les FARDC ont remporté la guerre contre le M23 sans état de siège, sa levée est une urgence ( Député Jean-Baptiste Kasekwa )

Des voix ne cessent de s’élever afin d’exiger la levée immédiate de l’état de siège. Pour deux raisons fondamentales,   le député national Jean-Baptiste Kasekwa  s’inscrit en faux contre une nouvelle prorogation de l’état de siège pour deux raisons.

« Ces raisons sont principalement liées à la violation des dispositions constitutionnelles et légales relatives aux prérogatives dévolues aux provinces ainsi qu’aux résultats négatifs constatés sur le terrain au bout de 133 jours d’expérimentation hasardeuse de ce régime d’exception dans les provinces concernées », a-t-il fait savoir ce jeudi 16 septembre  dans  un point de presse.

« La moyenne de personnes tuées par jour pendant les 4 premiers mois de l’état de siège est la plus élevée depuis 2018 : 674 civils tués du 03 mai au 15 septembre 2021(soit 5 personnes tuées par jour», dénonce cet élu de Goma.

 

Pour lui, sans état de siège les FARDC ont anéantis le M23.

« Pour rappel, malgré l’entrée des combattants du M23 dans la ville de Goma en date du 20 novembre 2012 suivie du déplacement provisoire des institutions provinciales du Nord-Kivu à Beni, les FARDC n’ont pas eu besoin de l’instauration d’un état de siège pour remporter la victoire historique contre ce mouvement d’agression. Même en ces jours, placées dans des conditions convenables de travail sur le terrain et de restauration d’un climat de confiance envers les populations locales, les FARDC sont en mesure d’éradiquer l’ensemble des groupes armés meurtriers actifs à l’Est de la RDC en un temps record », suggère-t-il.

 

Les députés nationaux ont prorogé pour la 8ème fois l’état de siège décrété par ordonnance présidentielle au Nord-Kivu et en Ituri depuis mai dernier.

C’était lors d’une séance plénière convoquée par le bureau de l’assemblée nationale ce jeudi 16 septembre 2021, 24 heures après l’ouverture solennelle de la session ordinaire de septembre.

Sur 281 députés nationaux ayant pris part au vote, 280 ont voté pour, un député a voté contre et aucun député ne s’est abstenu.

Georges Kisando Sokomeka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *