Butembo : Acteurs de la Société Civile et acteurs étatiques s’engagent à protéger les victimes des troubles mentaux, des violences sexuelles et autres

La Société Civile de Butembo en partenariat avec le  diocèse de Butembo-Beni à travers le programme de Réhabilitation à Base Communautaire, RBC a organisé ce samedi 27 mars une  session de formation sur la protection des droits des personnes en problèmes psychosociaux, victimes de la maladie à virus Ebola, du COVID-19 et des violences sexuelles. C’est la salle de la paix du CEFADES qui a servi de cadre pour cette activité. Plusieurs thématiques ont été développées au cours de ces assises.  

Le professeur Charles et madame le Chef de Travaux Prospérine Masika ont parlé de la perception sociale de la santé mentale. Le professeur Muhindo Malonga Télésphore, président de la Société Civile de Butembo  a quant à lui axé sa réflexion sur le fondement constitutionnel des personnes   souffrant des problèmes de santé mentale, des victimes des violences sexuelles, de la maladie à virus Ebola  et de COVID-19. A l’issue de cette activité, les participants ont signé un acte d’engagement pour :

-La Sensibilisation  plus large dans la communauté sur le respect des droits des personnes en problèmes psychosociaux

-La protection des droits des personnes en problèmes psychosociaux, des victimes de Violences Sexuelles, de MVE, de Covid-19 et d’autres maladies du même ordre

Soulignons qu’ont pris part à cette séance de réflexion diverses couches sociales à savoir  acteurs de la société civile, membres des associations féminines de Butembo, de Beni ville et territoire  et du territoire de Lubero ,associations des personnes vivant avec handicap,  leaders communautaires et d’opinions, membres du parlement d’enfants, agents publics de sécurité et de justice .

 Retenez que l’organisation allemande Mission Chrétienne pour les Aveugles, Christian Blind Mission, CBM en partenariat avec le Diocèse de Butembo-Beni exécute également un  programme d’accompagnement des enfants victimes de la Maladie à virus Ebola. 500 enfants se trouvant dans cette situation de vulnérabilité  vont bénéficier de cet accompagnement multiforme.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE