Butembo : au lendemain des violences policières, le commandant appelle ses troupes à l’ordre

Apres une journée de fortes tensions ayant conduit à la mort d’une mort après des échauffourées entre la PNC et la population, le commandant intérimaire de la PNC/Butembo a présidé ce jeudi 01 avril 2021 à l’Etat-Major à l’intention de tous les éléments de la police au niveau local une parade de rappel à la discipline.

Le Lieutenant Colonel POLONGOMA-di-Ntoto Jean Paul a interdit aux policiers de chaque fois se balader avec des armes létales pour éviter  tout risque. Ensuite, il a mis un accent sur l’ivresse publique pendant les heures de service. Le Commissaire Supérieur POLONGOMA-di-Ntoto a par la même occasion instruit aux commandants des unités de prendre des précautions pour bien gérer les armes létales et non létales mises à leur disposition afin d’éviter les incidents lors des opérations de maintien de l’ordre public.

Les commandants doivent tenir les hommes en main, a-t-il insisté. Le Commissaire Supérieur POLONGOMA a chuté sa causerie morale en rappelant aux policiers le respect obligatoire de grade. Cette activité s’est déroulée dans le strict respect des gestes barrières. Presse Police/Butembo.

Pour rappelle la situation  a été tendue la journée de ce mercredi 31 mars à Butembo dans la province du Nord-Kivu. Des coups de feu ont été entendus pendant un bon moment de la journée. C’était pour disperser des habitants de Butembo qui avaient déjà envahi l’esplanade de la Mairie pour décharger un véhicule suspecté de transporter des objets suspects. Un mort plusieurs blessés c’est le bilan de cette manifestation spontanée.

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE