Tuéries de Beni-Ituri : le rapport YOTAMA fait le tour des chancelleries et institutions du pays

Le député national  Tembos Yotama a présenté, à l’Assemblée Nationale, le jeudi 14 octobre  2021 un rapport réalisé conjointement avec son jeune  frère le député Provincial Mbenze Yotama sur les massacres de Beni. C’était par  motion d’information lors de la plénière consacrée à la prorogation de l’Etat de siège que le député élu  de Butembo a pris la parole, l’occasion faisant le larron ; il a présenté un rapport sombre présentant la situation sécuritaire de la région de Beni au Nord-Kivu et celle d’Irumu en Ituri. 

Dans ce  volumineux rapport portant la plume de Tembos Yotama et Mbenze Yotama, il se révèle qu’environ 7500 personnes ont été lâchement abattues à Beni et Irumu entre 2008 et 2021 à l’issue de 2237 attaques attribuées aux combattants  ADF.

« Seulement entre janvier et septembre 2021, environs 1731 victimes ont  péries dans ces attaques dans 346 agglomérations.  Ce drame mérite une attention très particulière de l’humanité », a plaidé l’élu du peuple.

Au delà de l’assemblée nationale, Tembos Yotama promet rencontrer plusieurs autres interlocuteurs pour porter au grand jour les péripéties autour  des tueries de  Beni et Ituri.

« J’ai rencontré plusieurs ambassadeurs accrédités à Kinshasa  notamment  celui de la Belgique, de  l’Italie et autres. La présidence comme la primature ainsi que toutes les autres grandes institutions du pays ont été rencontré dans ce sens », fait-il savoir.

Une fois la vérité révélée au monde sur le génocide contre les populations de Beni et Ituri, le député Tembos Yotama espère que justice sera rendue en faveur des victimes.

Georges Kisando Sokomeka

 

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE