Nord-Kivu II: Le téléenseignement par la voie des ondes viole les normes pédagogiques « Enseignants »

Fermeture des écoles sur l’ensemble du Pays suite à la pandémie du Covid 19, le Ministère de l’Enseignement Primaire secondaire et Technique tente de sauver la situation en organisant des cours à distance. En province éducationnelle Nord Kivu 2, trois radios ont été choisies pour ce faire. Mais les certains professionnels de la craie restent sceptiques.  

Interrogés par la voix de l’UCG, ces professionnels de la craie évoquent les difficultés d’accès  à la télévision et à la radio  par tous les apprenants. Monsieur  Gaston Wanzire, enseignant à Malende dans  le faubourg Ouest de Butembo  s’interroge : « Comment les élèves vont-ils suivre la RTNC sans récepteur ? Aucun de mes élèves n’a de télé », se plaint-il.   « Un enfant qui suit cours à la télévision ou à la radio aura de difficulté de marier la théorie à la pratique telle que recommande la pédagogie », renchérit Monsieur Mutumwa, un autre enseignant de Katwa. « Il faut savoir qu’enseigner un enfant recourt à  tous les organes de sens : le toucher, la vue et le sens », explique Madame Yvonne Kaswara enseignante dans une école de la commune Bulengera.

Retenez, la Division Provinciale de l’EPST Nord Kivu 2 a saisie la balle au bond et annonce le lancement des leçons sur 3 radios : il s’agit de la radio Moto, Radio Évangélique et sur la sous station de la Rtnc. « Les trois médias émettent de Butembo et couvrent toute la partie du Grand Nord de la province du Nord Kivu, rayon territorial même de la province éducationnelle Nord Kivu 2 », fait savoir le Proved Adaku Dawa Yose devant la Presse ce Mardi 28 Avril 2020  à son office de travail. Il ajoute  que  ces séquences d’enseignements sont organisées à l’intention d’abord des finalistes du Primaire.

Guylaine KASASYA