Nord-Kivu : débordé par le nombre des pensionnaires, l’orphelinat Tukinge Yatima de kasindi appelle Kinshasa à négocier avec le M23

L’orphelinat Tukinge Yatima, basé au poste frontalier de Kasindi dans le territoire de Béni, est largement submergé par le nombre d’enfants orphelins, comptant actuellement plus de 500 pensionnaires. La majorité des enfants pris en charge par cet orphelinat sont des victimes des massacres de civils perpétrés par les ADF dans la région de Béni, ainsi que des enfants provenant du territoire de Rutshuru suite à la guerre d’agression imposée par le M23RDF.

Cette situation préoccupe Kavugho Maliro Desanges, responsable de cet orphelinat, qui ne dispose pas des moyens nécessaires pour leur prise en charge. En guise d’alternative, elle propose au gouvernement congolais de négocier avec la rébellion pour mettre fin à la guerre à l’origine de cette situation. Elle a exprimé cette inquiétude à l’occasion de la journée mondiale dédiée aux enfants victimes de la guerre, célébrée chaque 7 février. Selon elle, les enfants paient le prix fort dans cette situation de guerre vécue dans la partie Est de la RDC depuis plusieurs décennies. « Malheureusement, ils sont abandonnés à leur triste sort par le gouvernement congolais, censé intervenir à leur secours », regrette-t-elle.

Retenez que malgré les dommages humains et matériels causés par la rébellion M23, le gouvernement congolais refuse catégoriquement de négocier avec le M23 soutenu par le Rwanda.

 

Wivine Kahunga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *