Butembo : en vacances parlementaires, les députés ont été invisibles car ils ont déjà échoués dans leur mission (Populations)

Fin des vacances et rentrée parlementaire ce jeudi 15 septembre 2022. Pour la population de Butembo, c’était un non évènement car les députés ont été invisibles. Leur absence auprès de leurs électeurs pourrait être justifiée par le fait qu’ils ont déjà échoué à donner à la population la seule chose qu’elle demande, la Paix.  

Crédit photo @GeorgesK

Certaines couches associatives de la ville de Butembo estiment qu’elles devraient être les premières à être consultées vu leur vulnérabilité. C’est l’avis de Kakule Kanduki Waleshi, artiste peintre-décorateur et vice-président de l’association Clé 12 réunissant les ex-combattants en ville de Butembo: « Nous, comme association clé 12 des ex-combattants, personne n’est venue nous rendre visite pour que nous lui donnions nos réclamations afin qu’il voit comment nous, ex-combattants, nous souffrons en ville de Butembo et qu’ils acheminent nos réclamations. »

Leur absence est purement  un aveu d’échec, ajoute  Bahati Kitetu Kilo Bravo, un citoyen qui vit de la débrouillardise: « Nous n’avons vu personne et comme ils rentrent, nous concluons qu’ils sont dans leurs intérêts personnels. Nous ne savons pas si nous pourrions encore voter pour eux. Nous ne demandons que la paix alors que ce sont eux qui ont le pouvoir à 85% pour nous donner la paix, mais c’est devenu comme si nous la donner est une faveur. »

La population se moque de leurs revenus en tant que députés. S’ils nous aident à obtenir la  paix, tout le monde pourra gagner sa vie décemment explique  Kambale Manaza Mechack, membre de l’agence Manaza Busness: « Ce qu’ils font à Kinshasa, ce sont leurs magouilles,  et nous ici on se débrouille, nous ne voulons que la paix pour que nous progressions. »

Un seul député de la ville de Butembo a été visible mais pour une autre cause, reconnaît  Grâce Kambale, gardien de profession: « Je n’ai vu qu’un seul qui a rassemblé les gens à la salle SIPA, REMY Mukweso. Les autres l’ont rencontré à son domicile. Et puis, ils ne sont venus que pour parler de leur parti avec Nzangi. »

La population leur donne rendez-vous aux élections prochaines puisque en tant que députés, ils  ont échoué dans leur mission ont globalement conclu ces habitants de Butembo.

Hervé Mukulu

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE