Butembo : les infirmiers veulent l’amélioration de leurs conditions sociales.

Les infirmiers membres du Solsyco de l’antenne provinciale de la santé du Nord Kivu étaient dans les rues de Butembo ce vendredi 14 août 2020. Les blouses blanches réclament du gouvernement l’amélioration de leurs conditions sociales.  Partie de la division provinciale de la santé du Nord Kivu, la marche des disciples de Florence de Butembo a chuté à la mairie. Vake Okelo, secrétaire permanent de ce regroupement syndical a lu le mémorandum devant le maire. Les blouses blanches œuvrant à Butembo veulent concrètement : ‘‘Nous demandons l’application du statut spécifique des infirmiers, que des écarts soient minimisés entre membres du personnel de la santé, que la prime de risque soit payée à tous les agents qui ont commencé à travailler depuis longtemps. Nous demandons également que les numéros matricules récemment octroyés soient payés, il faut aussi que la classification des professions soit respectée tel que le veut l’OIT (Ndlr Organisation Internationale du Travail). En fait les infirmiers ne devraient plus être confondus aux autres catégories de travailleurs, parce que c’est une profession qui est autonome.’’

Toutes les voies ont déjà été utilisées et d’autres peuvent aussi être envisagées sans exclure la grève indique Vake Okelo.

Il faut rappeler que les infirmiers de Beni étaient en grève il y a peu. Au-delà des revendications visant l’amélioration de leurs conditions sociales, ils voulaient obtenir du gouvernement plus de garantie de sécurité et plus de lumière dans le dossier de l’assassinat par balle de l’infirmier superviseur de la Zone de Santé de Beni, Joseph Kambale Sivasima la nuit du 21 au 22 juillet dernier.

EMMA KATERI

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE