ESU : Satisfait du début de la distribution des véhicules aux professeurs, le RAPUCO rejette l’idée de la grève

Après avoir fait le constat satisfaisant du début effectif de la distribution des véhicules aux professeurs d’universités ce lundi 01 août 2022, le RAPUCO, Réseau des Associations des Professeurs d’Universités du Congo à travers son président le professeur Rodolphe Iyolo, estime “qu’il y a plus de raisons de grever”.

 

S’exprimant devant la presse, celui qui avait conduit la délégation des syndicats à la commission paritaire de Bibwa, le professeur Rodolphe Iyolo invite ses pairs “à se tranquilliser, car un enfant qui vient de naître ne parle pas le même jour. Il y a un temps pour tout. Pour le moment le RAPUCO n’a plus de raisons de grever. Nous faisons confiance en la bonne foi du gouvernement. L’OPI a été signé nous attendons le début de la distribution des véhicules pour les restes des professeurs dans les prochains jours”.

 

Pour lui, “la cérémonie que nous venons de vivre est grandiose, c’est l’aboutissement de grands efforts fournis depuis le mois de mars, ils ont continué jusqu’à Bibwa où nous avons signé un protocole d’accord avec le banc gouvernemental. Pendant tout ce temps, plusieurs professeurs ne croyaient pas à cet aboutissement heureux. Le Président de la république a tenu parole”. Et d’ajouter,

“c’est le début de la concrétisation des promesses. Ce n’est plus une utopie, les véhicules sont là. Nous avons pensé remettre en premier aux professeurs émérites pour les bons services qu’ils ont rendu à la société” a t-il conclu.

 

Notez que lors des travaux de la commission paritaire de Bibwa en mars dernier, les professeurs avaient obtenus du gouvernement plusieurs engagements dont celui de compenser le manque à gagner salarial des six dernières années par l’achat de véhicules. Par ailleurs, l’ensemble des fonctionnaires, toutes branches confondues, devraient voir leur salaire de base augmenté de 40%. Mais ce n’est qu’à partir de Janvier 2023 que les chefs de travaux toucheront des primes qui passent de 300 à 600 dollars. Pour les professeurs l’État a compensé le manque à gagner. La grille actualisée du barème prévoit un peu plus de 2 100 dollars mensuel pour un professeur moins gradé, c’est une augmentation de plus de 60% après six ans de perte de pouvoir d’achat, notamment dû à la dévaluation du franc congolais. Un professeur émérite, le plus gradé du corps académique, gagnera 3 400 dollars et bénéficiera d’une petite prime de recherche annuelle de 320 dollars. Ces dispositions devraient intervenir à partir de l’an prochain.

 

Cellule de communication

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE