ISTM-Butembo : deux nouvelles filières seront opérationnelles dès l’année académique 2022-2023

La filière de soins en psychiatrie et santé mentale et celle de l’environnement et assainissement seront opérationnelles dès l’année académique 2022-2023 à l’Institut Supérieur des Techniques Médicales, ISTM-Butembo. L’annonce a été faite le jeudi 22 décembre 2022 à l’issue des cérémonies de collation des grades académiques et de la clôture de l’année académique 2021-2022 à son site de Kamahanga dénommé “Hewa Bora’’.

C’est sous le rythme de la fanfare que des centaines de lauréats, toges bien enfilés, suivi du corps enseignant et des membres du conseil de gestion ont défilé de Musimba jusqu’au site de leur institution à Kamahanga. Sur place, la journée s’est ouverte par une série d’allocutions dont celle de son Directeur Général le Chef des Travaux Matendere Pockel qui a rendu des hommages dignes et mérités au ministre de l’Enseignement Supéreiur et Universitaire (ESU), Muhindo Nzangi Butondo pour avoir démarré courageusement le système LMD.

« Il fallait véritablement un AVRP bien avisé, c’est-à-dire un activiste volontariste révolutionnaire et patriote pour y arriver », lance le Chef de Travaux  Paul Matendere Pockel  dans un message entrecoupé par les applaudissements de l’assistance.

S’agissant des infrastructures pour 2022, le CT Paul Matendere cite entre autres la construction du stade jumelé basketball-volleyball inauguré le 11 mai dernier, la mise en service des toilettes des enseignants ; celles des étudiants sont en cours de construction et seront opérationnelles dès l’année académique prochaine, assure-t-il rappelant qu’elles vont s’ajouter à d’autres qui existent déjà. Il y a également le chantier du bâtiment qui  abritera tous les services décanaux et dont la fin des travaux est annoncée pour le premier trimestre de l’année prochaine.

Par ailleurs, sur le plan académique, le Secrétaire général académique de l’Institut Supérieur des Techniques Médicales de Butembo, le Chef des Travaux Jean-Louis Vasaghika parle des résultats surprenants pour l’année académique 2021-2022.

« Dans les années terminales, 528 étudiants ont été formés, encadrés et suivis jusqu’à la fin de l’année. Au premier cycle, le nombre de réussites s’élève à 450 sur un total de 489 candidats soit un taux de réussite de 92,2 % », démontre-t-il.

En plus de son site bien aménagé avec ses auditoires largement suffisant pour accueillir les apprenants, l’ISTM Butembo dispose de tous les outils nécessaires pour assurer une bonne formation des cadres utiles à la société. Voilà pourquoi, son Directeur Général annonce l’ouverture de deux nouvelles filières dans son institution.

« La première nouvelle  filière c’est Soins en psychiatrie et santé mentale. En fait, les encadreurs de nos stagiaires nous renseignent que, quand ils arrivent sur le terrain et que vous savez que le milieu dans lequel nous vivons est un milieu stressant, ils trouvent beaucoup des gens malades mais les infirmiers qui sont là n’ont pas appris les soins en psychiatrie et santé mentale. On recourt aux psycho cliniciens alors que ceux-ci ne sont pas non plus des infirmiers. Voilà pourquoi nous nous sommes dit qu’avec la nouvelle maquette du système LMD, nous pouvons intégrer cela en formant des spécialistes dans ce domaine-là aussi, nous aurons rendu un grand service à la communauté», annonce le CT Matendere Pockel.  

Grâce à son nouveau partenariat avec la société de télécommunication Orange, il vient d’alimenter son site Hewa Bora d’une meilleure connexion internet à faveur des étudiants.

Jackson SIVULYAMWENGE