Securité-Covid19 : Sur le pont Semuliki, l’armée ougandaise demande les attestations de vaccination

Pour traverser le pont Semuliki, sur la rivière portant le même nom,  route Mbau-Kamango, les passagers sont contraints de brandir la carte de vaccination contre la COVID-19. C’est une exigence des soldats ougandais déployés à cet endroit, dans le territoire de Beni. Jackson Sivulyamwenge s’est entretenu avec un passager en provenance de Nobili, en chefferie des Watalinga et qui séjourne depuis, mercredi dernier à Butembo.     

C’est un agent de santé de la zone de santé de Kamango qui est arrivé à Butembo en provenance de Nobili. Dans l’anonymat, il raconte ce qu’il a vécu au pont Semliki où sont basés des soldats UPDF.

« Quand on arrive au niveau du pont Semliki, les éléments UPDF, (forces de défense du peuple ougandais), exigent aux passagers la carte de vaccination contre la COVID-19. A part celle-là, ils demandent aussi la carte d’électeur », fait savoir le passager.   

Certes, les non-porteurs de ce document ne sont pas interdits de traverser, mais une mise en garde leur est adressée.

« Comme la vaccination est toujours en cours, ils sont en train de tolérer ceux qui n’en ont pas encore été vaccinés. Ils leur demandent de traverser mais, on leur prévient qu’au retour il faudra en avoir. C’est vraiment sérieux, tu peux ne pas avoir la carte, mais il faut avoir sur soi ne-fût-ce qu’un document attestant votre vaccination contre COVID-19 »,  poursuit-il.

L’armée ougandaise, déployée dans cette zone depuis fin novembre 2021, avec comme objectif de traquer les rebelles ougandais ADF,  a renforcé le contrôle sur les barrières érigées sur cette route.

Jackson Sivulyamwenge.

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE