Assassinat de Jamali Musa : un acte de terrorisme visant à intimider les acteurs de la société civile(Société civile Nord Kivu)

Le président de la société civile noyau de Mavivi dans le territoire de Beni, tué la soirée de mardi 18 mai 2021  a été inhumé le mercredi 19 mai 2021. C’était au cimetière musulman de Beni Rwangoma. Le Sheikh Jamali Moussa venait de la mosquée de Mavivi avant de rencontrer des bandits qui lui ont logé des balles dans la tête. La société civile du Nord Kivu condamne ce nième assassinat d’un de ses activistes‘‘C’est avec une grande consternation que nous avons appris l’assassinat de notre collègue le Sheikh Jamali Musa. C’est une mort de trop et les autorités compétentes ne devraient pas se taire. Elles doivent faire tout pour que des enquêtes soient ouvertes.’’ Les forces vives du Nord Kivu lancent ainsi un message ‘‘Bien que notre collègue Sheikh Jamali Moussa, ait été assassiné, la société civile continuera à dénoncerjusqu’à l’avènement de la paix dans le Nord Kivu et toute l’Est de la RDC. Nous estimons que c’est un acte de terrorisme visant à intimider les acteurs de la société civile. Malheureusement pour les auteurs de cet acte, nous ne pouvons pas nous décourager pour autant’’promet Edgard Matesoqui en est le vice-président au Nord Kivu.

Le défunt était connu dans la dénonciation des antivaleurs et surtout les tueries perpétrées dans la région.Cet assassinat intervient quelques jours après celui du Sheikh Ali Amini tué à la mosquée de Beni Mupanda en pleine prière durant le mois de Ramadan le 1er mai 2021.A la suite de cet assassinat du responsable de la communauté islamique de Beni, une plainte contre inconnu avait été déposé à l’auditorat militaire garnison de la ville de Beni dans l’objectif d’exiger l’ouverture d’une enquête.

Emmanuel KATERI

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE